De notre grill au dictionnaire : l’histoire du hot dog et du hamburger

hamburgerAvec la chaleur de l’été viennent aussi les petits repas improvisés et sans prétention où nous oublions parfois le raffinement pour la simplicité, qui nous offrira l’occasion de profiter plus longuement d’une journée ensoleillée. Qui ne s’est pas délecté lors de ces soupers tardifs où hot-dogs et hamburgers sont à l’honneur ?

Outre le fait qu’ils se soient introduits dans la culture nord-américaine en passant par nos cuisines, les hot-dogs, hamburgers et autres dérivés se sont trouvé une place de choix dans notre langue. Quelle en est leur origine ?

C’est ce que nous vous faisons découvrir aujourd’hui !

Le fameux hot-dog ou chien-chaud a fait son apparition dans le paysage linguistique francophone au cours du XXe siècle en France. Plusieurs théories existent en ce qui a trait à la provenance de son nom.

De prime abord, celui-ci se veut inspiré de la ressemblance entre sa saucisse et le basset (teckel allemand), un chien à courtes pattes et au corps allongé. Ce sont les vendeurs ambulants aux États-Unis, qui, dans le cadre de leur travail, seront les premiers à utiliser ce terme.

Ces derniers, ayant puisé leur marchandise première, la saucisse (surnommée « dog »), lors de l’introduction de cet aliment dans le marché américain par des immigrants allemands, se sont mis à les vendre dans un pain afin que les clients évitent de se brûler les doigts ! Ils faisaient donc commerce de leurs précieux sandwichs en criant sur la rue : « Hot dog ! Hot dog ! »

Cependant, il semblerait que ce soit le caricaturiste américain Thomas A. Dorgan qui aurait été l’instigateur de la popularisation du mot en 1906 lors de la publication d’une de ses illustrations dans le journal New York Evening. Celle-ci représentait une course de vélos au mythique Madison Square Garden, événement où notre hot dog était consommé par nombre de gens.


hot dog selon Thomas Dorgan

Le hot dog de Thomas Dorgan

L’histoire du hamburger est en toute autre. Ce terme, qui se veut une version raccourcie du hamburger steak ou steak de Hambourg, une ville allemande, aurait été introduit, en même temps que le plat, aux États-Unis par des marins allemands. En effet, à l’époque, les navires de la ligne maritime Hamburg America Line, qui transportaient à leur bord des immigrants d’Allemagne en route vers le territoire américain, servaient à leurs passagers, lors de leurs traversées, ce repas typique composé de viande hachée, de fromage et d’oignons mélangés.

C’est en souvenir de ce mets que le hamburger a pu, lui aussi, suivre sa voie jusqu’à nos dictionnaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *