Comment accorder le participe passé des verbes pronominaux ?

verbes pronominauxSouvent au cœur des erreurs les plus fréquentes que nous faisons en orthographe, l’accord des participes passés demeure une des règles de grammaire les plus complexes à appliquer. Ceci est doublement vrai dans le cas où cet accord doit être fait avec un verbe pronominal.

Afin de vous faciliter l’existence quand vous devez accorder ce type de participe passé, chez Motadits, aujourd’hui, nous avons décidé de vous expliquer la règle d’accord des participes passés des verbes pronominaux.

Qu’est-ce qu’un verbe pronominal ?

Tout d’abord, il s’avère essentiel de définir ce qu’est un verbe pronominal.

Un verbe pronominal est un verbe accompagné d’un des pronoms personnels me, te, se, nous, vous, se qui représente la même chose ou la même personne que le sujet (par exemple, je me lave, nous nous promenons, ils se regardent, etc.). C’est donc un verbe qui se conjugue avec un double pronom, deuxième pronom, que, dans ce cas, l’on désigne sous le terme de pronom réfléchi.

Ensuite, il est important de savoir qu’il existe deux catégories de verbes pronominaux :

1- Les verbes essentiellement pronominaux ;

2- Les verbes occasionnellement (aussi appelés accidentellement) pronominaux.

 

Les verbes essentiellement pronominaux

Quand un verbe est essentiellement pronominal, le pronom complément placé devant le verbe est obligatoire et fait partie de la forme infinitive du verbe.

Voici une liste des principaux verbes essentiellement pronominaux :

  • absenter (s’)
  • abstenir (s’)
  • accouder (s’)
  • accroupir (s’)
  • acoquiner (s’)
  • affairer (s’)
  • agenouiller (s’)
  • amouracher (s’)
  • amuïr (s’)
  • arroger (s’)
  • autocensurer (s’)
  • autodétruire (s’)
  • autoproclamer (s’)
  • blottir (se)
  • carier (se)
  • carrer (se)
  • chamailler (se)
  • colleter (se)
  • contorsionner (se)
  • contrebalancer (s’en)
  • cramponner (se)
  • déhancher (se)
  • démener (se)
  • démerder (se)
  • démoder (se)
  • dénuer (se)
  • déprendre (se)
  • désertifier (se)
  • désister (se)
  • dévergonder (se)
  • duveter (se)
  • ébattre (s’)
  • ébrouer (s’)
  • écrier (s’)
  • écrouler (s’)
  • efforcer (s’)
  • égosiller (s’)
  • emparer (s’)
  • empiffrer (s’)
  • empresser (s’)
  • encanailler (s’)
  • encorder (s’)
  • endimancher (s’)
  • enfuir (s’)
  • engouer (s’)
  • enquérir (s’)
  • ensuivre (s’)
  • entraider (s’)
  • entredéchirer (s’)
  • entredétruire (s’)
  • entredévorer (s’)
  • entrégorger (s’)
  • entremettre (s’)
  • entretuer (s’)
  • envoler (s’)
  • époumoner (s’)
  • éprendre (s’)
  • esclaffer (s’)
  • escrimer (s’)
  • évader (s’)
  • évanouir (s’)
  • évertuer (s’)
  • exclamer (s’)
  • extasier (s’)
  • fier (se)
  • formaliser (se)
  • gargariser (se)
  • gausser (se)
  • goinfrer (se)
  • gominer (se)
  • gourer (se)
  • immiscer (s’)
  • ingénier (s’)
  • insurger (s’)
  • interpénétrer (s’)
  • lexicaliser (se)
  • lignifier (se)
  • magner (se)
  • marrer (se)
  • méconduire (se)
  • méfier (se)
  • méprendre (se)
  • morfondre (se)
  • mutiner (se)
  • obstiner (s’)
  • pâmer (se)
  • parjurer (se)
  • pavaner (se)
  • prélasser (se)
  • rabougrir (se)
  • ramifier (se)
  • raviser (se)
  • rebeller (se)
  • rebiffer (se)
  • récrier (se)
  • réfugier (se)
  • réincarner (se)
  • renfrogner (se)
  • rengorger (se)
  • repentir (se)
  • revancher (se)
  • scléroser (se)
  • souvenir (se)
  • suicider (se)
  • tapir (se)
  • targuer (se)
  • terrer (se)
  • toquer (se)
  • trémousser (se)
  • vautrer (se)

Les verbes occasionnellement pronominaux

Ces verbes, lorsqu’ils sont conjugués, peuvent ou non être précédés d’un pronom complément.

Par exemple, c’est le cas du verbe laver. Il est occasionnellement pronominal puisque l’on peut aussi bien le conjuguer ainsi je lave, tu laves, il lave, etc. ou je me lave, tu te laves, il se lave, etc.

 

Comment accorde-t-on le participe passé des verbes pronominaux ?

Il est important de savoir que les verbes essentiellement ou occasionnellement pronominaux ne suivront pas la même règle d’accord.

 

1- Participe passé des verbes essentiellement pronominaux :

Dans ce cas-ci, la règle est assez simple :

Le participe passé de ces verbes s’accorde toujours en genre et en nombre avec le sujet.

Exemple : Elles se sont souvenues du lieu de rendez-vous.

 

2- Participe passé des verbes occasionnellement pronominaux :

Tout comme dans le cas de l’accord du participe passé avec avoir, le participe passé de ces verbes s’accorde en genre et en nombre avec le complément direct* (CD) si celui-ci est placé devant le verbe.

*On pose la question : Sujet + Verbe + Qui ? ou Quoi ? afin d’identifier le complément direct dans la phrase.

Exemple : Elles se sont coiffées.

Elles ont coiffé qui ? Se qui remplacent elles. Donc, le CD se est placé devant le verbe.


Voici un tableau proposant une marche à suivre simple pour accorder ces participes passés :

LE VERBE EST…
ESSENTIELLEMENT PRONOMINAL. OCCASIONNELLEMENT PRONOMINAL.
Le participe passé s’accorde avec le sujet du verbe. Le participe passé s’accorde avec le CD du verbe si celui-ci est placé devant le verbe.
 

Exemple :

Élise s’est absenté du travail.

 

Pour trouver le sujet : Qui est-ce qui s’est absenté ?

 

Réponse : Élise (féminin singulier)

 

Accord : Élise s’est absentée du travail.

CAS 1 – Le CD est placé devant le verbe.
 

Exemple :

Ils se sont lavé.

 

Pour trouver le CD : Ils ont lavé qui ?

 

Réponse : Se mis pour ils (donc eux-mêmes) (masculin pluriel)

 

Accord : Ils se sont lavés.

 

CAS 2 – Le CD est placé après le verbe.
 

Exemple :

Ils se sont lavé les pieds.

 

Pour trouver le CD : Ils ont lavé quoi ?

 

Réponse : Les pieds (masculin pluriel) – Ici, le CD placé après le verbe l’emporte sur celui placé devant (se).

 

Pas d’accord : Ils se sont lavé les pieds.

 

CAS 3 – Il n’y a pas de CD.
 

Exemple :

Ils se sont parlé longuement.

 

Pour trouver le CD : Ils ont parlé qui  ou quoi ?

 

Réponse : Il n’y a pas de CD, car il n’y a pas de réponse à notre question. En effet, dans ce cas-ci, le pronom se est complément indirect puisqu’on parle à quelqu’un.

 

Pas d’accord : Ils se sont parlé longuement.

 

Comme vous pouvez le constater, pour accorder ces participes passés, une réflexion s’impose afin de bien saisir la mécanique de la phrase et être en mesure de faire le bon accord.

Nous vous invitons à passer notre test sur l’accord du participe passé des verbes pronominaux pour évaluer votre maitrise de cette règle !

1 commentaire

  1. Chantal DuPerron a dit:

    Oui, c’est bien la règle qu’on nous a enseignée au 20e s., mais il y a une autre façon de déterminer l’accord sans avoir à connaître les verbes essentiellement pronominaux.
    Plusieurs de nos jeunes ne les connaissent pas ces verbes. (Grammaire rénovée)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *