Le saviez-vous ? Des règles méconnues

questions

Comme vous le savez déjà, la langue française regorge de toutes sortes de faits étranges, d’exceptions et de règles que l’on s’explique parfois mal. Nous ne prétendons pas, dans ce billet, lever le voile sur tous ces mystères, mais nous souhaitons plutôt vous présenter quelques petits faits qu’il est bon de garder à l’esprit. Il est tellement fréquent d’hésiter devant les mêmes bêtes noires, un rafraîchissement ne peut faire de tort !

  1. Le nom « ail », au pluriel, peut s’écrire de deux façons : ails et aulx.
  2.  

  3. Les adjectifs commençant par « -multi » ne prennent jamais de « s » au singulier même s’ils communiquent une idée de quantité. C’est le cas du mot multicolore qui, même s’il implique l’idée de plusieurs couleurs, ne prend pas de « s » au singulier.
  4.  

  5. L’expression « campus universitaire » est un pléonasme puisque le sens de l’adjectif « universitaire » est implicite dans celle du mot « campus ».
  6.  

  7. Le verbe « payer » au présent de l’indicatif peut s’écrire de deux façons : je paie ou je paye.
  8.  

  9. L’expression « déclaration d’impôts » est un barbarisme et devrait être remplacée par « déclaration de revenus ».
  10. Les mots « ovule », « apogée », « équinoxe » et « escompte » sont masculins.
  11.  

  12. Les mots « apostrophe », « ecchymose », « échappatoire » et « omoplate » sont féminins.
  13.  

  14. À l’oral, la faute consistant à faire entendre un « t » qui n’existe pas se nomme « cuir ». C’est le cas, par exemple, lorsque l’on entend la phrase «  Il va t’être content. »
  15.  

  16. Dans le mot « abasourdir », le « s » étant encadré de deux voyelles, on devrait le prononcer comme un « z ». Ainsi, le mot « abasourdir » se prononce [abazourdir].
  17.  

  18. Le mot « boursoufler » s’écrit avec un seul « f ».

1 commentaire

  1. Éric Boulet a dit:

    Au Québec, nous disons « chus t’aller magasiner. » Je fais des emplettes! Est-ce un cuir? Parce qu’il n’y a aucun doute, cette liaison est courante et elle ne se fait jamais avec un s (final évidente du sujet-verbe).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *