10 barbarismes à éviter

barbareBarbarisme : Du grec ancien barbarismos, qui signifie « façon étrangère de parler », les barbarismes sont de grossiers personnages linguistiques qui envahissent notre langue au quotidien.

En effet, on définit le barbarisme comme étant une erreur de vocabulaire qui touche la forme du mot. Nous en venons donc, à l’occasion, à employer des mots ou des formes grammaticales qui n’existent pas dans la langue française.

On peut regrouper les barbarismes en deux catégories :

1. Les barbarismes lexicaux  : C’est lorsque nous déformons un mot. Par exemple, il ne faut pas dire aréoport, mais aéroport.

2. Les barbarismes grammaticaux : Dans ce cas, c’est la partie grammaticale de notre mot qui est transformée à tort : par exemple, lorsqu’on utilise la classique erreur enfantine ils sontaient au lieu de ils étaient.

L’occasion est donc belle pour vous proposer un top 10 des barbarismes qu’il faut absolument éviter dans nos écrits personnels et professionnels !

 

10— Empruntes digitales

Il faut écrire EMPREINTES DIGITALES et non empruntes digitales.
« Le criminel avait laissé ses empreintes digitales sur les lieux du drame. »

 

9— Tant qu’à lui

Ce n’est pas tant qu’à lui, mais plutôt QUANT À LUI qui demeure le bon choix dans ce cas-ci.
« Quant à lui, il ne croit pas que ce soit la bonne décision. »

 

8— Se pratiquer

Même si l’expression est fortement répandue dans les milieux sportifs, il ne faut pas utiliser se pratiquer, mais S’ENTRAÎNER ou S’EXERCER.
« Il est allé s’entraîner ce matin pour cette importante partie. »

 

7— Grincher ou gricher des dents

On ne peut dire grincher ou gricher des dents. C’est plutôt GRINCER DES DENTS qui demeure l’expression appropriée.
« Cette nuit, alors qu’il dormait profondément, il a grincé des dents. »

 

6— Infractus

Non, votre voisin n’a pas fait un infractus, mais plutôt un INFARCTUS.
« Mon père doit surveiller son alimentation depuis qu’il a fait un infarctus. »

 

5— L’eau bouille/bouillit

Votre eau ne bouille pas : elle BOUT ! Le seul moment où vous pourrez utiliser bouille, c’est au présent du subjonctif : « que l’eau bouille ».
« L’eau bout, donc il peut servir les cafés. »

4— Peinturer un mur

Peut-être que cela vous surprendra, mais il faut dire PEINDRE UN MUR.
« Pour peindre les murs de sa chambre, il a dû acheter plusieurs pots de peinture. »

 

3— Rénumérer

La forme à utiliser est RÉMUNÉRER. L’orthographe du mot s’applique aussi aux noms de la même famille, qui doit s’écrire RÉMUNÉRATION et non rénumération.
« Après de longues recherches, j’ai enfin trouvé un emploi rémunéré qui me convient. »

 

2— Teindu

On n’a pas teindu nos cheveux : on les a TEINTS.
« Elle aime ses cheveux teints en blond. »

 

1— Assis-toi

Le verbe asseoir écrit ainsi n’existe pas. Il faut utiliser, au choix, ASSOIS-TOI ou ASSIEDS-TOI.
« Assieds-toi et écoute les consignes ! »

 

Cela ne représente qu’un mince échantillon des barbarismes que nous entendons quotidiennement. Si par cette liste, nous pouvons vous permettre d’en éliminer quelques-uns, notre objectif sera atteint !

Jeconomise.ca

13 commentaires

  1. Aréoport est à rajouter à votre liste.

  2. Il y est si vous lisez bien l’introduction de notre billet! 😉

  3. Benoit Paré a dit:

    “Habilité” en lieu et place de “habileté”…

  4. Anick Lebel a dit:

    Habilité et habileté sont des paronymes

  5. Ulbéric Futlebard a dit:

    Personne ne dit ça, désolé.

  6. Baboune a dit:

    Baliyer ou… ballir ? (véridique, la dame m’avait dit : “avant de partir, il faut que je ballie”) pour balayer, bien entendu.

  7. Télégone a dit:

    Les expressions fortement répandues :”Au lever du soleil”, “Au coucher du soleil” sont des barbarismes. C’est la terre , qui au cours de sa rotation sur elle-même donne l’impression que le soleil se lève ou se couche,alors qu’il est fixe par rapport à nous. Ne serait-il pas plus logique de les remplacer par “Au lever de la terre, “Au coucher de la terre” ? Qu’en pensent nos Académiciens ?

  8. sailland a dit:

    Madame le juge est-ce un barbarisme , un solécisme ? ou toute autre monstruosité : un coup d’état perpétré par des académiciens .

    Je me suis faite gronder, genre d’accord frelaté employé par des journalistes et autres.
    Ce qu’il arrive : on ne veut plus utiliser le pronom relatif qui ou que

  9. CHARLEMAGNE a dit:

    vraiment je trouve si interesant le cours sur les barbarismes…

  10. Meex a dit:

    ‘Des fois’ (au cas ou) au lieu de ‘parfois’. ‘De suite’ (d’affilée) pour ‘tout de suite’

  11. Bonjour, je vous propose “le lévier” pour l’évier ; et la “cominaison” en nylon pour la combinaison, employés par une adulte + de 20 ans ; marrant non ?

  12. Kyria a dit:

    “En bon entendeur salut” au lieu de” un bon entendeur s’aligne”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *